Ruines et vestiges

Porte neuve ou Porte François Ier

Porte Neuve ou Porte François Ier

La porte Neuve fut aménagée au 16ème siècle dans une ancienne tour de l'enceinte. Ce fut la dernière à être percée. Cette porte peut être considérée comme le symbole de la transition entre le Moyen-Âge et la Renaissance.

On lui donne également le nom de porte François Ier pour rappeler les nombreux passages que ce souverain fit à Crémieu durant les guerres d'Italie.
Sa couronne de mâchicoulis, c'est-à-dire les balcons ouverts en hauteur, était un élément défensif typique de l'époque médiévale. Cependant, au-dessous dans le tiers haut de la porte, au milieu vous remarquez la présence d'un trou : c'est une canonnière qui préfigurait alors l'utilisation de la poudre et de l'artillerie lourde dans les combats ouvrant ainsi la perspective de batailles bien plus meurtrières.

Informations complémentaires

Informations pratiques

Porte neuve ou Porte François Ier

Réservations

Services

Gratuit

Ouvertures

Toute l'année, tous les jours.

Tarifs

Gratuit.

Porte Neuve ou Porte François Ier
Information mise à jour le 23/01/2019 par Office du Tourisme Les Balcons du Dauphiné

Votre itinéraire

Porte neuve ou Porte François Ier

Boulevard de la Porte Neuve
38460 Crémieu
France

Itinéraire avec Google Map

Crémieu - tour de Saint Hyppolyte

Patrimoine culturel

Crémieu, cité médiévale

Situé à 40 km de Lyon la cité médiévale de Crémieu est détentrice d'un patrimoine architectural authentique et impressionnant dont les premières traces remontent au 12e siècle. Grâce à un parcours numéroté, vous pourrez découvrir l'ensemble des monuments.

Cloitre des Augustins de Crémieu

Cloître

Cloître des Augustins

Ce cloître du 17e siècle de style classique était à l'origine un endroit de recueillement. Ses parterres, son bassin et son déambulatoire en font encore aujourd'hui un îlot de tranquillité. Le portail, ouvrage de ferronnerie d'art date de 1715.

Double Credo église de Crémieu

Eglise

Eglise Saint-Jean-Baptiste

La construction de cette église a débuté au 14ème siècle. Elle abrite un ensemble unique en France de peintures augustiniennes dont le double Credo apostolique et prophétique.