Patrimoine culturel

Couvent des Ursulines et Brasserie des Ursulines

Couvent des Ursulines

En 1633, six religieuses de Bourg-en-Bresse, de l'ordre enseignant des Ursulines, fondèrent ce couvent. Elles occupaient de vastes bâtiments qui abritent actuellement une fabrique artisanale de bières.

A la Révolution ce bâtiment est cédé à l'Etat. Les Ursulines reviendront en 1919 et s'installeront en face du côté gauche de la rue en montant dans l'ancien Hôtel du Conte Dubourg. Elles y auront la charge d'un pensionnat de jeunes filles. Cet ancien hôtel particulier dont l'architecture sobre voir austère est typique du 17ème siècle. Il est occupé de nos jours par des logements.

Informations complémentaires

Type de clientèle :
Accueil groupes

Informations pratiques

Les Ursulines - Fabrique de Bière

Services

Vente à la propriété

Ouvertures

Toute l'année. Tous les jours à 17h.
Fermé le lundi.
Visite commentée technique de la Brasserie.

Tarifs

Entrée libre.

Carte bancaire/créditChèqueEspèces
Couvent des Ursulines
Information mise à jour le 22/01/2019 par Office du Tourisme Les Balcons du Dauphiné

Votre itinéraire

Couvent des Ursulines et Brasserie des Ursulines

4 côte Chausson
38460 Crémieu
France

Itinéraire avec Google Map

Crémieu - tour de Saint Hyppolyte

Patrimoine culturel

Crémieu, cité médiévale

Situé à 40 km de Lyon la cité médiévale de Crémieu est détentrice d'un patrimoine architectural authentique et impressionnant dont les premières traces remontent au 12e siècle. Grâce à un parcours numéroté, vous pourrez découvrir l'ensemble des monuments.

Cloitre des Augustins de Crmieu

Patrimoine culturel

Cloître des Augustins

Ce cloître du 17e siècle de style classique était à l'origine un endroit de recueillement. Ses parterres, son bassin et son déambulatoire en font encore aujourd'hui un îlot de tranquillité. Le portail, ouvrage de ferronnerie d'art date de 1715.

Fontaine  balancier

Patrimoine culturel

La place de la Nation

Cette place est l'ancienne cour des Ermites de Saint Augustin, ordre religieux mendiant vivant des dons qui lui étaient faits. C'est sur cette place qu'est installée une fontaine à balancier classée MH. La place de la Nation prit ce nom à la Révolution.