Idées du moment

Une journée à Grenoble : itinéraire d’une visite branchée

Si Grenoble est connue pour ses montagnes et ses sports de plein-air, la ville possède aussi une importante culture du street-art et des établissements aux identités fortes où se restaurer et découvrir de nouvelles cultures. C’est parti pour une journée pleine de surprises à passer en couple.  

Découvrir le street-art à deux

Au fil des années, Grenoble est devenue une véritable galerie à ciel ouvert. Des pochoirs peints à la bombe aux fresques géantes, les arts éphémères colorent les rues et s’étalent sur les murs des immeubles. Pour bien commencer la journée, rendez-vous cours Berriat pour partir à l’assaut des centaines d’œuvres qui ont su trouver leur place dans le paysage urbain. Il faut dire qu’à Grenoble, le street-art occupe une place de choix. A tel point que la ville possède même un festival dédié, le premier en Europe à montrer la globalité et la pluralité de cette discipline : le Grenoble Street-Art Fest!, qui vient de fêter ses quatre ans d’existence.

Alors que des grands noms du milieu, comme Monkey Bird, Veks Van Hillik, C215, Isaac Cordal ou Seth s’affichent librement dans le dédale des rues grenobloises, l’Office de Tourisme de Grenoble propose des visites guidées à pied ou en tramway qui permettent aux visiteurs de pénétrer le monde du street art et d’en apprendre plus sur son histoire, ses codes et son vocabulaire. Ceux qui savent déjà ce qu’est le « blaze » et le « crew », pourront découvrir par eux-mêmes toutes ces œuvres grâce aux cartes créées par les organisateurs du Street-Art Fest! puisqu’elles sont disponibles en ligne.


Rendez-vous au Point Bar pour un brunch fait-maison

Après avoir arpenté les rues grenobloises à la découverte de la culture street-art, il faut reprendre des forces. L’endroit idéal ? Le Point Bar, situé rue Servan. Dans cet établissement paisible, tout est fait maison et l’accueil des gérantes Violaine Pointet et Laura Barthe, est chaleureux.

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Laura James (@notengocasaperotengomochila) le

Le week-end, elles proposent trois formules de brunch (sucré, salé et sucré/salé, au choix), et des jus de fruits frais. Le reste de la semaine, on peut aussi découvrir « une carte qui change tous les jours au gré de nos envies, explique Violaine Pointet.
Elle ajoute : « On privilégie toujours les produits locaux et sains. »
Le petit plus : l’un des menus proposés est toujours végétarien.


Chez Simone, concept store engagé

La journée se poursuit Chez Simone. Le concept store a récemment déménagé au 18 rue Lakanal, à deux pas de la fresque magistrale « Ordering Machine » de Nevercrew, créée lors de la deuxième édition du Street-Art Fest!. Une évidence pour ce shop orienté tatoo : « Comme celui du street-art, le monde du tatouage est très codifié, avec ses histoires, ses messages, dans l’un comme l’autre on donne du sens à tout ce que l’on crée », confie Marraine, la tatoueuse qui a ouvert l’endroit il y a sept ans.

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Chez Simone tattoo (@chezsimonetattoo) le

Chez Simone, le tatouage est au cœur de tout. Des spécialistes des grands mouvements et des invités prestigieux venus du monde entier s’y côtoient avec l’envie de transmettre cette culture. La boutique est aussi un lieu d’exposition permanent. Sculptures, toiles, collages, mais aussi sacs, t-shirts et autres objets sont réalisés par les artistes maison. Une ligne de sous-vêtements féminins transgressive dont les motifs sont inspirés de l’érotisme japonais est en cours de réalisation. « Nos clients sont les ambassadeurs de notre état d’esprit », explique Marraine.


Finir en beauté au Verre à Soi, un bar à vin novateur

Pour terminer cette aventure urbaine, c’est au bar à vin Le Verre à Soi qu’il faut se retrouver. A la carte: plus de 46 vins à découvrir mais aussi des bières et des boissons sans alcool. Ici le concept est simple : « On crédite une carte du montant souhaité, 10, 20 ou 30€, et on se sert à sa guise. Il y en a pour tous les goûts : grands crus, boissons découverte ou plaisir », détaille Léa Mathey, la gérante. Des planches de charcuterie et de fromage ainsi que des tapas sont également au menu, à déguster dans une ambiance cosy.

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par imcyc ✨ (@imcyc) le