Idées du moment

Grenoble et agglomération

Pour découvrir l’agglomération grenobloise en famille, installez-vous au grand air dans une chambre d’hôtes confortable au Sappey-en-Chartreuse. Depuis ce paisible village de Chartreuse, vous n’êtes qu’à quelques  minutes de Grenoble et de ses villes alentours où les châteaux, forts, musées et lieux patrimoniaux feront le bonheur des petits et des grands.

L’agglomération grenobloise regorge de lieux insolites et chargés d’histoire qui raviront toute la famille. Plongez tout d’abord dans l’univers des rois et reines avec la visite du château de Sassenage qui dévoile un exemple remarquablement bien conservé de demeure seigneuriale typique du Dauphiné. Le château de Bon Repos, situé à Jarrie, semble lui tout droit sorti d’un livre sur le Moyen Âge avec ses quatre tours coiffées d’un chapeau pointu.

Architecture militaire

Place aux soldats avec l’architecture militaire du Fort de Comboire, à Claix, qui fait partie des six forts construits autour de Grenoble à la fin du XIXème siècle. Modèle de l’architecture militaire de l’époque, il a traversé le temps sans aucune dégradation majeure. Le Fort Saint-Eynard, , bâti sur l’un des sommets du massif de la Chartreuse, est quant à lui un parfait exemple de l’architecture militaire de défense. Les enfants pourront découvrir une reconstitution de la vie du fort avant d’en prendre plein les yeux avec la vue panoramique fantastique sur Grenoble, Belledonne et la vallée de l’Isère.

Incontournables musées

Les musées du territoire raviront les plus curieux ! Le musée archéologique de Grenoble Saint-Laurent  propose un voyage de près de deux mille ans d’histoire. Situé dans l’un des plus anciens quartiers de Grenoble, il dévoilera les secrets des origines du christianisme avec sa nécropole du IVème siècle. Le musée de l’Ancien Evêché, installé dans l’ancien palais des évêques, présente une visite insolite de son sous-sol qui abrite des vestiges archéologiques, témoins de l’histoire religieuse de la cité.

Installé dans l'ancien couvent de Sainte-Marie-d'en-Haut, le musée Dauphinois présente des expositions variées autour du patrimoine régional d’hier et d’aujourd’hui, tandis que le musée de la résistance et de la déportation  plonge le visiteur au cœur de la résistance en Isère grâce à une muséographie moderne qui mise sur la restitution des lieux et des ambiances. La liste n’est pas exhaustive… le musée Stendhal, le musée de peinture de Grenoble ou encore le domaine de Vizille qui abrite le musée de la révolution française méritent tous le détour.

Et aussi...

A Brié-et-Angonnes, la chapelle Saint-Hippolyte-des-Angonnes est un joyau du patrimoine isérois qui témoigne de l’histoire d’une paroisse rurale des XVIIe et XVIIIe siècles. Blottie dans un écrin de verdure, elle offre un beau point de vue sur le plateau de Champagnier et le Vercors.

A Grenoble, visite insolite du cimetière Saint-Roch créé en 1810 qui compte 27 000 concessions parmi lesquelles 800 tombes classées remarquables pour leur intérêt architectural, artistique ou historique. Plusieurs peintres reconnus reposent ici : Diodore Rahoult, Charles Bertier ou Jules Flandrin.


A Saint-Georges-de-Commiers, la petite église de style roman primitif, donnée par Saint-Hugues aux Chanoines d’Oulx en 1080, a conservé son aspect médiéval d’origine.

A Saint-Martin-le-Vinoux, La Casamaures, édifice orientaliste surprenant classé monument historique évoque les voyages orientaux.

A Grenoble, le cimetière Saint-Roch créé en 1810 compte 27 concessions parmi lesquelles 800 tombes classées remarquables pour leur intérêt architectural, artistique ou historique. Plusieurs peintres reconnus reposent ici tels que Diodore Rahoult, Charles Bertier ou Jules Flandrin.