Eglise

Optevoz

glise d'Optevoz commune des Balcons du Dauphin

Découvrez la commune d'Optevoz au centre des Balcons du Dauphiné. Son histoire, indissociable des peintres paysagistes des XIXe et XXe siècles, est riche d’un patrimoine important. La commune compte également deux Espaces Naturels Sensibles.

1. Optevoz et son patrimoine

- Entre histoire et peinture : la commune a été un lieu d'inspiration pour de nombreux peintres lyonnais, comme Ravier ou Appian, et parisiens, tels que Daubigny ou Corot. Le plus emblématique de la commune est Charles-François Daubigny, qui a peint plusieurs toiles d’Optevoz, donc “le hameau de Optevoz” aujourd’hui exposé au MET (Metropolitan Museum of Art) à New-York.
Le restaurant l’Auberge des Peintres abrite une exposition permanente qui retrace cette époque artistique florissante.
Le village est la station 5 de la “Route des Peintres”, un itinéraire routier qui sillonne le territoire permettant de découvrir les lieux de prédilection d’une centaine d’artistes.
Tous ces peintres se sont inspirés des paysages du territoire pour leurs œuvres du milieu du XIXe siècle jusqu’au début du XXe siècle (carnet avec itinéraire et explication*).

- Le territoire est occupé dès la fin de l'âge du bronze, comme en témoignent certains objets découverts au lieu-dit les Planches.
D'autres objets datant de l’époque romaine dans une villa, dite de Paradis, au nord-ouest du village, ainsi que des sépultures du haut Moyen-Âge ont également été mis au jour.
Les nombreuses campagnes de fouilles de l'INRAP ont permis d'identifier l'existence d'une agglomération antique à Optevoz entre le Ier siècle et le IVe siècle de notre ère.
Au chemin de la Cure Bataillier, les sondages ont montré une occupation médiévale : fosses et de trous de poteau.

- L’église de Saint-Symphorien : du XIXe siècle, inscrite à l'Inventaire général du patrimoine culturel.

- Le château d’Optevoz (site privé, ne se visite pas) :
Le premier propriétaire mentionné en 1404 est Pierre, seigneur d’Optevoz. En 1580, le château passe aux mains de la famille Montchalin, originaire de Bourgogne.
C’est par le mariage de Marie-Anne Rose de la Balme de Montchalin en 1703 qui l’amène en dot à son futur époux, qu’il est réuni aux possessions des seigneurs de Courtenay et ce, jusqu’en 1886.
La maison forte du XVe siècle est bien plus importante que la bâtisse actuelle. Dans un testament de 1635, on mentionne notamment l’existence d’une chapelle Sainte-Anne dans une tour du donjon aujourd’hui disparue. De cet édifice, ne subsistent qu’une tour au nord et le porche roman de l’entrée.
La maison forte sera pillée et incendiée au XVIIIe siècle. Les seigneurs de Courtenay la reconstruisent et lui donnent son apparence actuelle.
En 1891, la propriété sera vendue à la famille Ruffieu qui apportera quelques modifications : ouverture dans le mur sud pour un accès à la cour de la ferme, construction d'un muret entre le château et la ferme, ainsi que l’ajout d’un porche surmonté d’une terrasse.
En 1936, la famille Ruffieu vend la majorité de ses terres aux habitants.
Enfin, d’autres familles prennent possession du château et du parc, et se succèdent depuis le milieu du XXe siècle.

- Le lavoir d'Optevoz : du XIXe siècle, impressionnant par sa taille et surtout par sa grande charpente soutenant un toit en lauzes.

- Un four à pain et un abreuvoir complètent le patrimoine vernaculaire.

- Pour mémoire, le moulin à blé dit Moulin d'Ollier ou Moulin des Gobilles : première moitié XVIIe siècle. Au XIXe siècle, il est utilisé pour la fabrication des boulets (les gobilles) utilisés dans les broyeurs de pierre des usines de ciment.
Sans doute détruit lors de l'inondation de 1888, à la suite de laquelle l'étang de la Tuille a été agrandi.
L'écluse, au sud du moulin, a inspiré les peintres Courbet et Sisley.



2. Optevoz, côté nature : deux Espaces Naturels Sensibles*

- ENS de l’étang de Lemps : site emblématique de l’Isle Crémieu, cet ENS offre un habitat idéal à une faune et à une flore rares et préservées, dont la tortue cistude.
Un sentier thématique de 3 km permet de faire le tour de l’étang à partir du parking à l’entrée du site. On peut également randonner depuis le centre d’Optevoz grâce à un sentier balisé de 9,7 km de difficulté moyenne.
Le sentier thématique et un observatoire accessible aux personnes à mobilité réduite.
L'étang de Lemps est également un excellent spot pour observer une variété d'oiseaux dans leur milieu naturel grâce à un observatoire en bois.
Pour les plus joueurs, réalisez les parcours d’orientation pour adultes et enfants à l’aide des livrets (4,5 km ; boucle ; durée : 1h15), à télécharger ou récupérer à l'Office de Tourisme des Balcons du Dauphiné.
L'étang a inspiré de nombreux peintres comme Camille Corot, François-Auguste Ravier ou encore Charles-François Daubigny.


- ENS du Val d'Amby : site naturel remarquable qui abrite des espèces rares comme l’orchis parfumée mais aussi des oiseaux comme le pouillot véloce, la bergeronnette ou la mésange charbonnière.
À découvrir grâce à un itinéraire pédestre de 1.7 km mais aussi depuis le centre de Optevoz via un sentier balisé de 4,6 km de niveau facile.
Pour les plus curieux, emportez avec vous le livret pédagogique qui vous accompagnera le long du parcours de découverte (4,6 km).
Sur la place du village, vous trouverez également un Tilleul dit de Sully, de plus de 400 ans.



* Des animations sont régulièrement organisées dans les ENS du territoire. Renseignements et inscriptions auprès de l’Office de tourisme des Balcons du Dauphiné.

Informations complémentaires

Informations pratiques

Office de Tourisme Intercommunal des Balcons du Dauphiné

Ouvertures

Toute l'année, tous les jours.

Tarifs

Accès libre.

glise d'Optevoz commune des Balcons du DauphinObservatoire de l'tang de Lemps  Optevoez aux Balcons du Dauphinpanorama  Optevoz commune des Balcons du Dauphinlavoir  Optevoz commune des Balcons du Dauphin
Information mise à jour le 02/05/2024 par Office du Tourisme Les Balcons du Dauphiné

Votre itinéraire

Optevoz

38460 Optevoz
France

Itinéraire avec Google Map

Espace naturel sensible de ltang de Lemps

Patrimoine naturel

Espace naturel sensible de l’étang de Lemps

Au cœur de l'Isle Crémieu se dissimule l'étang de Lemps, représentatif des zones humides du Nord Isère. Ce site de 23 hectares s'étend sur les communes d'Optevoz et de Saint-Baudille-de-la-Tour. 2 parcours d'orientation (adultes et enfants) sont proposés.

ENS du Val d'Amby

Patrimoine naturel

Espace Naturel Sensible du Val d'Amby

Site emblématique du Département de l’Isère, le Val d’Amby constitue une faille calcaire au cœur du plateau de Crémieu. Cette mosaïque d’habitats naturels abrite de nombreuses espèces animales et végétales rares et protégées comme l’Orchis parfumée.

Observatoire ornithologique de l'étang de Lemps

Centre d'interprétation

Observatoire ornithologique de l'étang de Lemps

Observer et écouter les oiseaux dans leur milieu de vie, voilà une activité qui plaira à toute la famille. Ici, se retrouvent 130 espèces d'oiseaux dont le Blongios nain, le Bruant des roseaux, le Martin pêcheur, le Rousserolle ...