Idées du moment

Le tour de l'Isère à vélo

Faire le tour de l'Isère à vélo revient à traverser quatre massifs aussi différents les uns que les autres, rouler à travers les forêts et les collines de la moitié nord du département, longer une multitude de lacs et côtoyer plusieurs sites incontournables.

Le tour de l'Isère se décline en deux parties bien distinctes. Une montagneuse à travers la Chartreuse, Belledonne, l'Oisans, le Trièves et le Vercors, de 520 km environ et une de collines, de forêts et de plateaux d'environ 250 km.

LES GRANDES PARTIES DE L'ITINÉRAIRE

Grenoble constitue le point de départ et d'arrivée du tour proposé. Ville entourée de montagnes, en quelques coups de pédale vous serez rapidement en pleine nature.

Premiers tours de roue : Chartreuse et Belledonne

Le début de l'itinéraire longe la vallée du Grésivaudan, qui s'étend entre Grenoble et Chambéry, via les contreforts de la Chartreuse et le plateau des Petites Roches. Chaque année en septembre la Coupe Icare s'y déroule. Vous passez sous la Dent de Crolles, un sommet emblématique du massif.

Après un passage rapide dans la vallée, l'itinéraire se poursuit "en face" sur les balcons de Belledonne. Vous traversez de nombreux hameaux sur des petites routes assez peu fréquentées. Uriage les Bains marque la fin de cette section. Direction ensuite Vizille, abritant le célèbre domaine du même nom et son château, berceau de la révolution Française. Un vaste parc ombragé s'étend, une halte bien agréable l'été.

Vallées profondes

Après Vizille, le tour continue dans l'austère vallée de la Romanche, porte d'entrée du massif de l'Oisans et des Ecrins. Toute la vallée est riche d'un passé industriel retracé par le musée de la Romanche. Aujourd'hui elle est le théatre du plus grand chantier d'aménagement hydroélectrique en France, à découvrir à la Maison de la Romanche Energies.

Une fois passé le hameau de Rochetaillée, carrefour avec la route qui conduit vers les cols de la Croix de Fer et du Glandon, la vallée s'élargit sur la plaine de Bourg d'Oisans. Deux kilomètres avant celui-ci, l'itinéraire bifurque vers le col d'Ornon à 1360 m d'altitude dans la vallée de la Lignarre entre le massif du Taillefer et les Ecrins. Faites une halte à la bergerie de la Lignarre qui produit de délicieux fromages frais et secs.

Une fois le col franchi, la route descend plein sud vers Entraigues puis Valbonnais. Offrez-vous une pause au plan d'eau de Valbonnais entouré de verdure.

Région de lacs

Le tour de l'Isère se poursuit ensuite vers le plateau matheysin, longeant les lacs de Laffrey puis celui du Monteynard avant de reprendre sa route vers le sud via la route Napoléon. Il vous réserve de belles vues sur le Trièves, prochain territoire traversé et le lac du Sautet. A Corps, vous repartez vers le Trièves, après un passage sur le barrage du Sautet. Une belle région tranquille délimitée par les hauts sommets du Dévoluy, l'Obiou et le Grand Ferrand.

Vercors

Nouveau changement de direction pour rejoindre le Vercors. D'abord par ses contreforts aux airs dolomitiques. Après un passage à Gresse en Vercors et au col de l'Arzelier, le parcours se poursuit vers le nord avant de gravir sur le plateau du Vercors. Villard de Lans vous accueille puis de nouveau vous continuez par une descente à travers les gorges de la Bourne jusqu'à Pont en Royans, village atypique avec ses maisons suspendues au-dessus de l'eau.

C'est ici que s'achève ce périple en montagne.

Pays de noix et de collines

Le tour entame alors une remontée vers le nord de l'Isère : à travers tout d'abord un paysage typique de cette vallée, les noyeraies. La Noix de Grenoble bénéficie d'une AOP depuis 1938. Un fruit tout à fait bénéfique pour les sportifs. De Saint-Marcellin, dont un délicieux petit fromage porte le nom, vous rejoignez Saint-Antoine l'Abbaye, réputée pour son abbatiale. Prenez le temps d'une visite !

La forêt de Chambaran succède au petit village de Roybon avant d'atteindre la Côte Saint-André, village natal d'Hector Berlioz. Et si vous êtes gourmand, faites un détour à la maison Jouvenal, une chocolaterie familiale. Vous atteindrez ensuite Vienne sur les bords du Rhône après avoir roulé à travers le pays viennois et roussillonnais, un paysage de collines et de forêts. Plusieurs châteaux ponctuent le paysage comme le château de Bresson ou celui de Montseveroux.

Pays des Couleurs

Après l'antique Vienne, l'itinéraire poursuit vers Bourgoin-Jallieu, Crémieu puis Morestel, la cité des peintres dans le pays des Couleurs. Vous reprenez à présent la route vers le sud à travers les Vals du Dauphiné et la vallée de la Bourbre. Offrez-vous un plongeon dans les eaux cristallines du lac de Paladru, au pied du massif de la Chartreuse. Une dernière escapade montagneuse passant par Saint Pierre de Chartreuse - ne manquez pas de faire un détour au Monastère de la Grande Chartreuse - avant de revenir au point de départ, Grenoble, via un ultime col celui de Porte.