Déguster

Bleu du Vercors-Sassenage

Un goût doux et crémeux, avec une pointe de noisette. Une pâte fondante, couleur jaune claire. Le Bleu de Sassenage est reconnaissable entre mille.

Pour la petite histoire…

Durant de longues années, le baron de Sassenage s’octroya un droit exclusif sur ce délicieux fromage en le collectant sous forme d’impôt. Ce n’est qu’en 1938 qu’il autorisa pour la première fois sa commercialisation. Après avoir été abandonnée en 1920, sa fabrication fermière fut reprise quelques années plus tard par une famille de Villard de Lans. Depuis 2004, c’est la coopérative Vercors Lait qui en en fait l’exploitation au cœur du Parc naturel régional du Vercors.

Une AOP bien méritée

En 1998, le Bleu du Vercors-Sassenage a obtenu une Appellation d’Origine Contrôlée (AOC). Cette dernière garantit un lait produit avec des fourrages du Parc naturel régional du Vercors par des vaches abondances, villardes et montbéliardes. Cette AOC a consolidé la position de la race villarde sur la région, alors que celle-ci était menacée d'extinction. Le fromage bénéficie d'une AOP au niveau européen depuis 2001.

Comment le reconnaître ?

Le Bleu du Vercors-Sassenage est un fromage au lait de vache à pâte persillée. Son goût est goût doux et crémeux, avec une pointe de noisette. Sa pâte est fondante, couleur jaune claire.

Comment le déguster ?

Le Bleu du Vercors-Sassenage s'impose tout naturellement sur le plateau de fromages. On le retrouve également dans de nombreuses préparations culinaires. Il se déguste par exemple en raclette, appelée « Vercouline », et entre dans la confection de sauces. Il est excellent dans les quiches et autres soufflés dont il accentue la saveur. Vous l’apprécierez enfin en salade ou à l'apéritif, servi en petits cubes. Il s'harmonise parfaitement avec un vin comme le Chatillon en Diois rouge, léger et fruité.

 

Les bonnes adresses...